Navigation secondaire

Pâtisserie Gaudet et Laura Secord font équipe

L’entreprise valoise Pâtisserie Gaudet aura une année 2014 bien remplie. En plus de se préparer à exporter des tartes en Colombie, elle vient de conclure un partenariat avec la compagnie Laura Secord.

Pâtisserie Gaudet lancera sous peu des tartes chocolat noisette et chocolat caramel, qui seront vendues à travers le Canada.

« Nous avons acquis les droits sur le nom Laura Secord, pour les trois prochaines années, afin de commercialiser ces tartes au chocolat, un créneau que nous avions abandonné. Elles seront vendues exclusivement dans les épiceries IGA durant un an », affirme Line Lamothe, vice-présidentedirectrice- générale de Pâtisserie Gaudet.

Pour Mme Lamothe, cette association avec Laura Secord ne peut qu’apporter des retombées positives. « Cette compagnie, qui existe depuis 1913, bénéficie d’une belle renommée. Nous prévoyons vendre au moins 400 000 tartes Laura Secord, au cours de la prochaine année, dans l’ensemble de la province », soutient-elle. Cette dernière soutient que ce nouveau défi tombe à un très bon moment. L’entreprise d’Acton Vale, qui a subi un ralentissement pendant deux ans, est en mode croissance. « Nous avions fait l’erreur d’abandonner notre réseau de distribution pour être listé en entrepôt. On a appris beaucoup et en faisant de nouveau appel à un réseau, les commandes sont en hausse.

L’usine roule de nouveau à cinq jours par semaine, et même parfois six. Ça va très bien », dit-elle avec le sourire. L’obtention d’une entente avec un distributeur de la Floride, qui distribuera les tartes aux fruits de Pâtisserie Gaudet en Colombie, est une autre nouvelle qui ravit Mme Lamothe. « C’est une belle conséquence de notre participation dans une foire à Orlando. De plus, nous continuons nos démarches au Mexique, pour donner suite à la mission économique pilotée par la première ministre Pauline Marois. Nos démarches au niveau international en valent la peine », souligne- t-elle.

Line Lamothe croit fermement que Pâtisserie Gaudet, qui compte sur une cinquantaine d’employés, a les outils nécessaires pour solidifier son avenir. « Nous avons recentré nos efforts sur les marchés qui en valent vraiment la peine. Avec ces belles percées un peu partout et le développement de nouveaux produits, l’avenir est prometteur. On sait s’adapter aux nouvelles tendances, en étant à l’écoute des consommateurs », conclut-elle.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire